14-06-2022

SPRING SPLIT ROCKET LEAGUE : SI PROCHES DE L'EXPLOIT

 


Quel incroyable split... S'inscrivant dans le cadre de la saison 21-22 des RLCS, la 11ème édition du championnat officiel de Rocket League, ce troisième split était bien le dernier avant les Worlds, qui marquent traditionnellement la fin de chaque saison. Passons donc en revue ces dernières semaines aux côtés de nos cracks néerlandais !


 

Un recrutement ambitieux

 

Formé quelques semaines avant le lancement du split printanier, le roster "Suhhh" composé de Mike "Mikeboy" Verkuijlen, Ole "oaly." van Doorn, Thomas "ThO." Binkhorst, accompagnés de leur coach James "JG7" Guarino, a très vite fait forte impression. Avec leur position d'outsiders, ayant encore tout à prouver, le trio hollandais a rapidement su s'imposer dans les deux plus importants tournois de l'inter-split, finissant en 2ème position du tournoi RTBF iXPé aux 10.000€ de cashprize, et remportant même, sur le score de 4 à 1 contre Vitality, la finale du Dacia Spring Electric tournament  au prize pool total de 15.000€ ! Déjà suivis par l'oeil attentif de Taipouz, Fuury et Azelios, ces solides performances n'ont fait que renforcer le potentiel de cette équipe que rien ne semblait effrayer.

Ainsi, dans les meilleures conditions mentales et avec une confiance inébranlable, le roster néerlandais n'a fait qu'une bouchée des équipes sur leur chemin lors des tout premiers open qualifiers du Spring split, une semaine avant le Régional Event 1 pour lequel ils se sont donc qualifiés.

 

L'ascension fulgurante vers le sommet de l'Europe

 

Annoncés chez Solary le jour même de leur première apparition au sein du top 16 européen, nos hollandais volants ont très rapidement montré leur volonté de battre absolument tout le monde. Et rien n'aurait pu nous arrêter, pas même le bracket le plus compliqué qu'il eut été possible.

Les premiers a en avoir fait les frais furent le célèbre trio Dignitas, que l'on attend habituellement sur le podium de l'Europe. Le trio hollandais en est ressorti triomphant sur le score de 3 à 2. Les bases étaient posées : nous étions prêts à vaincre n'importe qui. En quart de finale, nous affrontions l'équipe d'Endpoint, qui avait su remporter deux titres au premier split de la saison, en automne. Victoire 3-1 pour nous, synonyme d'un top 6 EU minimum assuré, et nous envoyant en demi-finale contre les prodiges de Moist Esports, finalistes de la LAN internationale qu'était le Major d'Hiver. C'est après un BO7 d'anthologie, marqué par un total de 4 prolongations, que nous avons dû nous incliner après un overtime de presque 7 minutes, en concédant le fameux but en or. Mais ce n'était que pour le plaisir d'aller titiller la Karmine Corp en Lower Bracket, et de les éliminer tranquillement sur le score de 4 à 1, avant de répéter la formalité contre Vitality. Une victoire 4-2 nous envoie donc sur le podium de l'Europe, pour le premier Régional Event de nos 3 cracks hollandais : un record encore jamais vu. En finale du Lower Bracket, nous retrouvions les Moist Esports, qui venaient juste de s'incliner contre BDS, encore une fois à un but près au bout du suspens. Cette fois, aucun miracle ne sera fait , et nous nous inclinons sur le score de 4 à 1, terminant donc à la 3ème position.

Un week-end tout simplement incroyable, qui ne laissait présager que du bon pour le reste du split, et qui fit surtout germer des espoirs dont personne n'osait rêver avant : et si on se qualifiait pour le Major de Londres ?

 

Les premières déceptions, malgré le succès

 

Devant repasser systématiquement par les open qualifiers à cause de la nouveauté de notre équipe, cette étape, habituellement sans pitié pour les rosters novices, n'a été qu'une formalité.

Nous voilà donc deux semaines plus tard, qualifiés pour le Régional Event 2, avec une belle surprise comme première affiche : la Team Vitality ! Cette fois-ci, c'était à notre tour de nous incliner contre les abeilles... mais ce n'était que partie remise pour plus tard. La Lower Bracket run commençait contre les Aogiri, et il fallait à tout prix éviter la mauvaise surprise contre ce genre d'équipe dangereuse. Victoire 3-1 pour nous, sereinement dominée par notre incroyable escouade. Mais ce n'était que le début, et déjà les complications arrivèrent, avec un round 2 contre Endpoint alors que nous venions seulement d'assurer un top 12 EU minimum. C'est au cours d'un BO5 tumultueux pour les deux équipes, à base de problèmes techniques de chaque côté, qu'Endpoint s'imposa par le plus petit des écarts, sur le score de 3 à 2.

On ne le réalisait peut-être pas encore, mais c'est bien sur ce match, à un but près, que pourrait se jouer la place au Spring Major.

 

L'ultime course au Spring Major #LANdon

 

Plus le droit à l'erreur. Toujours dans la course pour le Major de Londres grâce à notre exceptionnel top 3 de début de split, c'est 3 semaines d'intense entraînement plus tard, et après avoir à nouveau tranquillement dominés les open qualifiers, que Mikeboy, ThO., et oaly. se sont tous retrouvés à Amsterdam pour jouer leur plus important tournoi dans les meilleures conditions, avec un accueil royal.

Do or die, qualification au Major ou rien : ce tournoi était notre dernier de la saison, à moins de remporter notre ticket pour Londres en finissant top 5 du split. Nous pointions alors à la 5ème position et étions qualifiés en cas de bonne performance, c'est-à-dire un top 8, dépendant tout de même du succès des autres équipes en lice pour le Major, juste derrière nous : Vitality, SMPR, et Endpoint. Alors, quoi de mieux que répéter l'histoire pour notre potentiel dernier tournoi ? Ce Régional Event 3 nous offrait, à nouveau, un bracket sans pitié, avec le retour du maintenant classique duel contre Vitality, en round 1. Un match mal abordé sur les premières secondes, avec un but pour les abeilles : ça sera leur seul but de tout le BO5. Balayés sur le score de 3 à 0, la Team Vitality était envoyée en Lower Bracket, alors que nous accédions aux quarts de finale, encore contre Moist Esports, et quelle rencontre frustrante. Le trio de prodiges, à la deuxième position au classement européen, nous a légèrement dominé, remportant la confrontation 3-1, nous envoyant tout droit en Lower Bracket. 

Confiants quant aux matchs qui se profilaient, nous abordions toutefois le match contre Luminosity avec beaucoup de méfiance, contre cette équipe si forte mais ne réussissant pas à confirmer au sommet de l'Europe. Et nous étions dos au mur, devant remonter tout le Lower Bracket pour remporter autant de matchs que possibles et ainsi augmenter nos probabilités de qualification au Major. Nous n'avions alors confirmé qu'un top 12 EU minimum, pas suffisant pour espérer sereinement aller à Londres. La victoire contre Luminosity était donc obligatoire. À l'issue des deux premières games, le score était nul : 1-1. Luminosity prit la game 3, nous plaçant donc au bord du gouffre. Game 4, dominés 2 à 0 avec une seule minute de jeu restante, nos espoirs étaient quasi-nuls. Et pourtant, en quelques secondes, l'impensable se produisit. Un but, puis deux, et nous voilà en prolongations, avec l'interdiction formelle de concéder un but, sous peine d'élimination. Mais c'est bien Luminosity qui, au bout de 2"32 d'overtime, poussa la balle au fond des filets, et nos espoirs au fond du gouffre par la même occasion.

Nos pourcentages de chance ne sont comptaient plus que sur les doigts de la main. Alors que Vitality et SMPR , nos rivaux pour la 5ème position, synonyme de qualification, avaient eux aussi échoué au même stade que nous, il ne restait qu'Endpoint en tant que réelle menace pour nous. Mais l'imprévisible se produisit : ils éliminèrent la Karmine Corp en quart de finale, puis BDS en demi-finale, grimpant ainsi à la 5ème position du classement au Spring Split, et s'emparant donc de notre place au Major.

Voilà qui marquait donc la fin de notre parcours dans ce Spring Split des RLCS EU 21-22, finissant malgré tout à une exceptionnelle 6ème place, une des performances les plus honorables de l'histoire des RLCS pour une équipe nouvellement formée. Ce n'est que partie remise pour la saison 22-23, et le travail de l'ombre des prochaines semaines, des prochains mois, s'annonce acharné.

 

Merci pour tout votre soutien. Rendez-vous très prochainement.

DERNIÈRES NEWS.